MOT DU PRESIDENT DU CDI-A

La réflexion engagée depuis la conférence de l’ONU sur le développement et l’environnement à Rio de Janeiro en 1992, et au cours de laquelle le concept de développement durable s’est internationalisé, est au cœur de la question du développement pour les Etats africains. Réunis à Paris en Décembre 2017, une soixantaine de chefs d’Etats et de gouvernement ont pris part au sommet sur le climat, une responsabilité du changement qui incombe à tous, même si les pays africains demeurent les plus vulnérables.

Le continent africain a franchi la barre de un milliard d’âmes en 2009 avec un PIB le plus bas au monde en parfaite contradiction

avec sa croissance démographique exponentielle depuis le début des années 80. Frappée à plusieurs reprises par des pandémies tels le sida, le choléra, Ebola, etc. En plus de l’insécurité, l’Afrique est confrontée au réchauffement climatique à la clé des crises alimentaires endémiques, sans oublier le faible taux de scolarisation faisant de l’éducation, un autre défi majeur, qu’il faille, en un temps trois mouvements, prendre le taureau par les cornes, car son avenir en dépend.

De ce qui précède, CDI-A conscient et soucieux du développement de l’Afrique veut être un instrument de lutte contre la corruption, affermir le milieu des affaires, accompagner les partenaires aux développements et jouer un rôle de facilitateur entre les Etats et les investisseurs privés. Il se donne le devoir de veiller au bon fonctionnement des négociations avec les décideurs pour obtenir des accords de signatures et de conventions dans un bon environnement. Le Club Diplomatique International Afrique (CDI-A) veut une ouverture du monde international sur l’Afrique, soutenir les actions que les autorités Africaines mènent en faveur du développement durable de l’Afrique. Promouvoir l’Afrique, trouver des Solutions pour une Afrique meilleure.

Au niveau de la jeunesse africaine, son action principale est de sensibiliser les jeunes aux métiers de la coopération internationale. Le CDI-Afrique s’inscrit dans un monde interdépendant où la coopération internationale remplit un rôle croissant qui façonne notre quotidien et notre avenir. Le club diplomatique international Afrique (CDI-A) entend lever le voile sur cet univers en permettant aux jeunes de découvrir les organisations internationales, leurs domaines d’activités et les métiers qui y sont rattachés.

Nous demandons maintenant que toutes les informations concernant l’existence officielle du CDI-A ont été rendues publiques, relativement à son statut d’organisation intergouvernementale de droit public formellement reconnu par de nombreux pays auxquels elle est rattachée par des accords de siège.

Installé Abidjan - Côte d'Ivoire dont le Siège social, 03 BP 2647 Abidjan 03, e-mail : infos@cdiafrique.org, site web : http://cdi-afrique.org, à tous les pays africains, toutes les organisations de développement (les entreprises, les ONG, les associations), etc., qui souhaitent accéder à nos investissements pour assurer avec succès leur développement d’ouvrir à présent une coopération accrue avec le CDI-A pour le financement de leurs projets de développement. Le CDI-A a trois fonctions principales qu’il convient de connaître :

1. Le CDI-A finance des projets de développement quelles que soient leurs tailles et intervient dans le secteur public et privé.
2. CDI-A est également un organisme de coopération internationale (mission diplomatique), comme c’est le cas de toutes les institutions internationales rattachées aux Etats par des accords de siège (accords intergouvernementaux), conclus avec ses Etats membres coopérants.
3. CDI-A est enfin une structure technique de développement (Bureau d’étude interne), à savoir : un service technique compétant chargé d’étudier et d’élaborer des projets et des programmes de développement.

Nous demandons après avoir présenté officiellement CDI-A ce jour à chaque pays et Organisation qui souhaite accéder à nos investissements pour le financement de leurs projets de développement d’ouvrir une coopération avec CDI-A, car CDI-A est ouvert à l’adhésion de tous les pays, de toutes les Institutions de développement ainsi qu’au secteur privé (les entreprises, les ONG, les fondations, les associations, la société civile ), etc., auxquels, il apporte des soutiens et l’aide financière pour assurer leur épanouissement et les aider à se développer et à contribuer efficacement au développement durable de l’Afrique.

Lire + Lire -